Le paternalisme libertarien et l’architecture du choix

nudge_architectesJ’avais de grandes attentes en commandant le livreNudge : la méthode douce pour inspirer la bonne décision de Richard Thaler et Cass Sunstein. Tout d’abord, il était recommandé par Daniel Kahneman directement dans son livreSystème 1, système 2 – Les deux vitesses de la pensée, auquel j’ai consacré deux billets élogieux (premier et deuxième). Ensuite, j’étais curieux (et emballé) de lire un livre sur l’économie comportementale que je connais peu, mais qui me semblait prometteuse, car elle est basée sur le fait que l’homo œconomicus des économistes néoclassiques, être pleinement rationnel et dont les goûts ne changent jamais, n’a rien à voir avec l’être humain.

Les premiers chapitres

Les premiers chapitres du livre sont intéressants, mais ne font que résumer, avec les mêmes exemples, de grandes parties du livre de Kahneman sur les biais cognitifs. Les auteurs insistent tout de même davantage…

View original post 999 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :