Qu’est-ce que le stress ?

Le stress n’est pas une maladie mais une réaction naturelle de l’organisme, un mécanisme de défense chez les êtres vivants pour s’adapter à une situation difficile.

Plusieurs troubles au niveau de l’organisme pourraient être liés au stress notamment les changements d’humeur, les dépressions, la fatigue, ainsi que plusieurs troubles comme les crampes, les troubles digestifs, les troubles du sommeil…

Le stress est une réaction d’adaptation de l’organisme à des évènements environnementaux particuliers (anxiété, colère, deuil, surmenage, bruit,…) entraînant des perturbations au niveau du corps.

Le stress implique la mise en jeu de 3 composantes.

L’agent de stress

L’agent de stress peut être d’origine physique, mentale, sociale, émotionnelle ou physiologique (suite à des prises médicamenteuses, maladie,…). Ces facteurs de stress peuvent avoir des caractéristiques spécifiques.

Caractéristique :

Mineure (embouteillage, retard à un rendez-vous) ou majeure (déménagement, changement d’emploi)

Positive (mariage, naissance) ou négative (conflit, décès)

Exceptionnelle (hospitalisation) ou constante (travail, rythme de vie)

Prévue (rendez-vous pour un entretien, examen) ou inattendue (accident, rencontre)

Lorsque se produit un ou plusieurs de ces stimuli, l’organisme se mobilise et réagit.

La réaction de stress

La réaction de stress est caractérisée par plusieurs modifications au niveau du cerveau à l’origine de réponses permettant à l’organisme de s’adapter à une situation précise. Les premières manifestations de la réaction de stress apparaissent comme une respiration courte et accélérée, une augmentation des battements cardiaques et de la tension artérielle, une sensation de boule dans la gorge ou à l’estomac, une crise de panique ; les jambes deviennent molles et les bras se hérissent. Toutes ces manifestations sont provoquées par la libération d’hormones (adrénaline et cortisol). Dans une seconde étape, d’autres hormones entrent en jeu (glucocorticoïdes) à l’origine d’une augmentation du taux de glucose dans le sang afin de compenser les dépenses énergétiques nécessaires pour affronter les stress et entreprendre les actions appropriées (fuite, combat, résistance,….) Si cette réaction d’adaptation et de résistance de l’organisme persiste, des perturbations apparaissent tant sur le plan physique que sur le plan physiologique : ce sont les signes du stress.

L’attitude face au stress

L’attitude face au stress diffère d’une personne à l’autre. Un sujet peut être sensible aux effets du stress alors que d’autres ne ressentent que des malaises ou des gênes face à une situation difficile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :