Stress et hygiène de vie

S’il est important d’identifier les causes du stress pour mieux les traiter, adopter une bonne hygiène de vie permet de se protéger des effets néfastes du stress.

Activités physiques et bonne alimentation favorisent la libération d’hormones anti-stress, en plus de fournir une protection cardio-vasculaire.

Alimentation

En période de stress, il est conseillé d’assurer une alimentation saine et régulière avec un apport nutritif et riche en vitamines et minéraux. La consommation d’eau doit également être régulière et abondante, au minimum 2 litres d’eau par jour pour un adulte.

D’autres principes fondamentaux sont également à respecter :

supprimer les excitants et les aliments choisis comme déstressant. Sont essentiellement à éviter les sucreries (chocolat, bonbons), les boissons alcoolisées, le café, et d’autres excitants.

privilégier des aliments riches en protéines, des aliments riches en amidons et en fibres, en magnésium, vitamine C, vitamine B1 et en tryptophane : légumes, céréales, poissons, pommes de terre, bananes, tomates, aubergines, radis,….

La consommation de certains produits sucrés aide à produire de la sérotonine qui est un agent anti-stress. Cependant, il est conseillé de faire attention aux index glycémiques de ces produits.

Les aliments qui contiennent du tryptophane sont également conseillés car ce dernier est initiateur de l’hormone du sommeil (mélatonine) et régule notre humeur. Les aliments en contenant sont les suivants : œufs, noix de coco, riz complet, poissons, viandes, protéines de soja, produits laitiers, légumineuses, bananes…

Activité physique

La pratique d’exercices physiques est le meilleur moyen d’évacuer le stress et d’aider l’organisme à s’adapter aux facteurs liés au stress. L’utilisation des muscles permet de détendre et d’améliorer l’humeur, aidant souvent à améliorer la qualité du sommeil.

En effet, les hormones libérées au cours du stress sont brûlées au cours des efforts physiques et diminuent ainsi les signes et manifestations engendrées par ces hormones. Par ailleurs, les exercices physiques et les efforts provoquent la production d’endorphines, hormones responsables des apaisements des douleurs et des tensions musculaires engendrant ainsi une sensation rapide de plénitude.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :