Managers toxiques : manager autoritaire versus manager paillasson.

Swiss Leadership & Management

Pour manager une équipe  faut-il encore savoir se manager soi-même..et pour ce, pas de miracle : le-la manager doit se connaître lui/elle-même.

Un-e manager en quête identitaire, en mésestime de lui/elle-même cherchera à travers son statut managérial une quête effrénée de reconnaissance envers ses employé-e-s. Ce type de manager peut s’avérer dangereux pour l’image et l’équilibre de l’entreprise. Contrairement à un-e manager humble et diplomate,cette sorte de manager ne se remet jamais en question et cherche de par sa fonction à combler son vide existentiel ou/et identitaire et/ou affectif.

Bien qu’il existe de nombreux/euses managers toxiques, je ne vais retenir que deux exemples de cas : le/la manager tout/e-puissant/e alias le/la tyran et le/la manager soumis/e voire inexistant/e (on se demande parfois s’il fait bien partie de l’entreprise tant il/elle rase les murs. )

Leader nosce te ipsumLeader nosce te ipsum

Le/la tyran est  resté-e fixé-e au stade infantile, et…

View original post 525 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :